Crise du gaz: vers une reprise des négociations?

ENERGIE Les réductions d'approvisionnements promises par le Kremlin, à ses voisins, sont drastiques...

— 

"Nous ferons tout ce que nous pourrons pour compenser (le gaz manquant) en augmentant les livraisons via le Bélarus et la Pologne", ainsi que via la Turquie, a toutefois ajouté le patron de Gazprom, Alexeï Miller, après une rencontre à Moscou avec le Premier ministre russe Vladimir Poutine.
"Nous ferons tout ce que nous pourrons pour compenser (le gaz manquant) en augmentant les livraisons via le Bélarus et la Pologne", ainsi que via la Turquie, a toutefois ajouté le patron de Gazprom, Alexeï Miller, après une rencontre à Moscou avec le Premier ministre russe Vladimir Poutine. — Alexey Druzhinin AFP

Retourner à l’article