Grèce : Le gouvernement promet un nouveau camp de réfugiés sous cinq jours, après l’incendie du camp de Moria

REFUGIES Le camp de Moria, incendié cette semaine sur l’île de Lesbos, accueillait plus de 12.000 personnes, deux fois plus que sa capacité

— 
Une file de migrants et de migrantes à Lesbos.
Une file de migrants et de migrantes à Lesbos. — John Liakos/AP/SIPA

Retourner à l’article