Militaires tués au Mali : « Le fanatisme aveugle et mortifère » fustigé par Florence Parly lors d’un hommage à Tarbes

ARMEE La ministre des Armées était présente ce mercredi à Tarbes pour un hommage aux deux soldats tués samedi au Mali par une bombe artisanale

— 

Florence Parly, la ministre des Armées.
Florence Parly, la ministre des Armées. — Mathieu Pattier/SIPA

Retourner à l’article