Cambodge : Douch, redoutable tortionnaire khmer rouge, est mort à 77 ans

GENOCIDE De 1975 à 1979, il dirigeait la prison centrale S-21 où quelque 15.000 personnes ont été torturées avant d’être exécutées

— 

Douch à Phnom Penh le 30 mars 2009 lors de l'ouverture de son procès pour ses crimes commis durant le régime des khmers rouges.
Douch à Phnom Penh le 30 mars 2009 lors de l'ouverture de son procès pour ses crimes commis durant le régime des khmers rouges. — Mak Remissa/AP/SIPA

Retourner à l’article