Facebook : La filiale française va payer 106 millions d'euros de redressement fiscal portant sur 2009-2018

RESEAUX SOCIAUX Facebook France était accusé de ne pas payer assez d’impôts dans le pays

— 

Facebook, illustration
Facebook, illustration — Igor Golovniov / SOPA Images/Sip/SIPA

Retourner à l’article