Coronavirus : Des chercheurs français suspectent une protéine de jouer un rôle dans les formes graves

RECHERCHE Il s'agit de la calprotectine, présente à un taux très élevé chez les malades atteints d'une forme sévère de la maladie

— 

Un patient en réanimation (image d'illustration).
Un patient en réanimation (image d'illustration). — AFP

Retourner à l’article