Coronavirus : L'agriculture intensive augmente les risques de pandémie selon une étude

contamination Selon la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d’être transmises aux humains en raison de l’évolution de l’usage des terres.

— 

Exploitation de colza en République tchèque (illustration)
Exploitation de colza en République tchèque (illustration) — Radek Petrasek/AP/SIPA

Retourner à l’article