Alain Soral mis en examen pour « injure » et « provocation » publiques

EXTREME DROITE L’essayiste, qui a été condamné plusieurs fois dans le passé par la justice, avait été interpellé et placé en garde à vue mardi après-midi

— 

L'essayiste d'extrême-droite Alain Soral, le 12 mars 2015 à Paris
L'essayiste d'extrême-droite Alain Soral, le 12 mars 2015 à Paris — Loic Venance AFP

Retourner à l’article