Coronavirus : L'air expiré en parlant est lui aussi infectieux, selon une étude

Epidémie Les microgouttelettes émises lorsque nous respirons et parlons sont susceptibles de transmettre le coronavirus en cas de contamination, selon les résultats préliminaires d’une étude

— 

L'air expiré étant infectieux selon une étude, le port d'un masque permet de limiter les risques
L'air expiré étant infectieux selon une étude, le port d'un masque permet de limiter les risques — Jurai Varga

Retourner à l’article