Affaire Carlos Ghosn: L’ancien patron parle d’un « obstacle technique » à son audition par la justice française

CAVALE Le Japon ayant émis un mandat d’arrêt international contre lui, il n’est pas en possession de son passeport qui est entre les mains de la justice libanaise

— 

Carlos Ghosn à Beyrouth le 8 janvier 2020.
Carlos Ghosn à Beyrouth le 8 janvier 2020. — Maya Alleruzzo/AP/SIPA

Retourner à l’article