Dupond-Moretti assure être « féministe »

#METOO L'arrivée d'Eric Dupond-Moretti place Vendôme a suscité autant de surprise que d'inquiétude parmi les associations féministes échaudées par ses critiques du mouvement #MeToo

— 

Eric Dupond-Moretti au tribunal de Bobigny, le 8 juillet 2020.
Eric Dupond-Moretti au tribunal de Bobigny, le 8 juillet 2020. — ELIOT BLONDET-POOL/SIPA

Retourner à l’article