« Un moment magique », « Une fierté »… Amputés du tibia, ils gravissent le Mont-Blanc

EXPLOIT Samuel Ferber et Luc Méheux s’étaient entraînés pendant huit mois avant d’arriver jusqu’au sommet des Alpes

— 

Luc Méheux (à gauche) et Samuel Ferber (à droite), la veille de leur ascension du Mont-Blanc.
Luc Méheux (à gauche) et Samuel Ferber (à droite), la veille de leur ascension du Mont-Blanc. — Antony Schubnel

Retourner à l’article