Coronavirus en Tunisie : Une blogueuse condamnée pour avoir parodié une sourate du coran

JUSTICE En Tunisie, une étudiante a été reconnue coupable d’atteinte à la religion pour avoir partagé, sur les réseaux sociaux, un texte sur le coronavirus s’inspirant des sourates

— 

Illustration d'un coran.
Illustration d'un coran. — Dwi Anoraganingrum/SIPA

Retourner à l’article