Les lycéens veulent une réforme, mais pas celle de Darcos

EDUCATION Les organisations appellent à poursuivre le mouvement et veulent négocier...

— 
"Cette réforme devait être mise en oeuvre de façon beaucoup trop rapide", a témoigné Guillaume, lycéen dans un établissement de l'Essone, qui s'est dit "prêt à poursuivre la mobilisation".
"Cette réforme devait être mise en oeuvre de façon beaucoup trop rapide", a témoigné Guillaume, lycéen dans un établissement de l'Essone, qui s'est dit "prêt à poursuivre la mobilisation". — Mehdi Fedouach AFP

Retourner à l’article