Mali : Après deux jours de troubles sanglants, un influent imam appelle au calme

INSURRECTION A Bamako, malgré l'appel au calme, la tension était encore palpable avec notamment des barrages et des regroupements spontanés

— 

Des manifestants sur une barricade près de la mosquée Salam, où un influent imam a appelé au calme dimanche 12 juillet 2020, après plusieurs jours d'affrontements.
Des manifestants sur une barricade près de la mosquée Salam, où un influent imam a appelé au calme dimanche 12 juillet 2020, après plusieurs jours d'affrontements. — AFP

Retourner à l’article