Hong Kong: Facebook, Google et Twitter s’insurgent contre la loi sur la sécurité

LIBERTE D'EXPRESSION Ces entreprises vont suspendre l’examen des demandes du gouvernement sur les données des utilisateurs de l’ancienne colonie britannique

— 

Des policiers repoussant des manifestants à Hong Kong le 1er juillet 2020.
Des policiers repoussant des manifestants à Hong Kong le 1er juillet 2020. — EPN/Newscom/SIPA

Retourner à l’article