Coronavirus : Le Conseil d’Etat rétablit le droit de manifester sans autorisation, mais toujours à moins de 5.000 personnes

SOCIAL Saisi par plusieurs syndicats, le Conseil d’Etat s’est exprimé sur l’épineux sujet des manifestations en temps de coronavirus, ce lundi

— 

Le Conseil d'Etat, à Paris, le 30 avril 2019.
Le Conseil d'Etat, à Paris, le 30 avril 2019. — Clément Follain / 20 Minutes

Retourner à l’article