Bayonne : Le pronostic vital du chauffeur de bus agressé est toujours engagé

VIOLENCE Cinq personnes étaient en garde à vue lundi soir après l’agression de ce chauffeur de bus de 59 ans dimanche soir

— 

Un Tram'Bus du réseau Chronoplus à Bayonne
Un Tram'Bus du réseau Chronoplus à Bayonne — Chronoplus

Retourner à l’article