Colonisation: L’Algérie attend des excuses de la France

MEMOIRE En 2017, avant son élection, Emmanuel Macron avait qualifié à Alger la colonisation de l’Algérie de « crime contre l’humanité »

— 

Arrivée à Alger le 3 juillet des restes rendus par la France de 24 combattants algériens tués au début de la colonisation.
Arrivée à Alger le 3 juillet des restes rendus par la France de 24 combattants algériens tués au début de la colonisation. — AFP

Retourner à l’article