Etats-Unis : Une mère en télétravail affirme avoir été licenciée car ses enfants faisaient trop de bruit

COUP DE GUEULE Cette Californienne mère de deux enfants en bas âge accuse son ancien employeur de « licenciement abusif » et « discrimination basée sur le genre »

— 

Une personne en télétravail durant le confinement (illustration).
Une personne en télétravail durant le confinement (illustration). — RAPHAEL BLOCH

Retourner à l’article