Arrêt de Fessenheim : Après 43 ans de lutte, « on n’a plus peur d’avoir un accident nucléaire majeur »

ENVIRONNEMENT La doyenne des centrales nucléaires françaises a été mise à l’arrêt à Fessenheim (Haut-Rhin), mais la protestation et les demandes des antinucléaires subsistent

— 

Centrale nucléaire de Fessenheim, en 2008.
Centrale nucléaire de Fessenheim, en 2008. — G. VARELA / 20 MINUTES

Retourner à l’article