Conflits d’intérêts : Richard Ferrand conteste une atteinte à la séparation des pouvoirs

AFFAIRE KOHLER Le président de l’Assemblée nationale a réagi à l’affaire Kohler après les dernières révélations de Mediapart

— 

Richard Ferrand et Emmanuel Macron au Mont Valérien le 18 juin 2020.
Richard Ferrand et Emmanuel Macron au Mont Valérien le 18 juin 2020. — LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Retourner à l’article