Un logiciel d’espionnage israélien aurait pu être utilisé contre le journaliste marocain Omar Radi, déplore Amnesty

PIRATAGE L’entreprise du programme a déclaré être « profondément troublée par ces allégations »

— 

Un bus de l'ONG Amnesty International
Un bus de l'ONG Amnesty International — Kriz Krystof/AP/SIPA

Retourner à l’article