« Reprogrammer Céline Dion ou Iron Maiden, c’est un jeu de quilles », confie la vice-présidente de Paris La Défense Arena

INTERVIEW « On a été les premiers confinés et on est les derniers à rouvrir », constate Bathilde Lorenzetti, la vice-présidente de Paris La Défense Arena. Depuis le 7 mars, aucun événement n’a pu se tenir dans la salle des Hauts-de-Seine et le premier concert post-confinement est seulement pour janvier 2021

— 

Paris La Défense Arena accuse 20 millions d'euros brut de perte à cause de la crise du coronavirus et du confinement. (Illustration)
Paris La Défense Arena accuse 20 millions d'euros brut de perte à cause de la crise du coronavirus et du confinement. (Illustration) — IBO/SIPA

Retourner à l’article