« Le confinement a aggravé les difficultés d’accès à l’IVG », alerte Sarah Durocher, coprésidente du Planning familial

INTERVIEW Le Planning familial dénonce les difficultés d’accès à l’IVG et redoute qu’à cause du confinement, nombre de femmes aient dépassé le délai légal d’avortement en France

— 
Quarante-cinq ans après la loi Veil, le Planning familial dénonce les difficultés d'accès à l'IVG, des difficultés exacerbées par la crise sanitaire et le confinement.
Quarante-cinq ans après la loi Veil, le Planning familial dénonce les difficultés d'accès à l'IVG, des difficultés exacerbées par la crise sanitaire et le confinement. — Lionel BONAVENTURE / AFP

Retourner à l’article