Affaire Karachi : Prison ferme pour les six prévenus jugés pour des soupçons de commissions occultes

PROCES En octobre, le parquet de Paris avait requis des peines allant de dix-huit mois ferme à sept ans de prison contre un industriel, trois politiques et deux intermédiaires

— 
Ziad Takieddine, sulfureux homme d’affaires franco-libanais, est soupçonné d’avoir perçu des dizaines de millions d’euros de commissions « indues », dont une petite partie a atterri sur les comptes de la campagne d'Edouard Balladur.
Ziad Takieddine, sulfureux homme d’affaires franco-libanais, est soupçonné d’avoir perçu des dizaines de millions d’euros de commissions « indues », dont une petite partie a atterri sur les comptes de la campagne d'Edouard Balladur. — ANTONIOL ANTOINE/SIPA

Retourner à l’article