Discours de Macron : L’Etat ne doit pas orchestrer « une musique de baisse de salaires », met en garde FO

DISCOURS PRESIDENTIEL « S’il s’agit de faire travailler plus tous ceux qui ont du boulot aujourd’hui et laisser sur le carreau ceux qui n’ont pas de boulot, ça ne marcherait pas », a réagi Yves Veyrier, le secrétaire général de FO, à l'allocution d'Emmanuel Macron

— 

Emmanuel Macron à l'Elysée, le 4 mai 2020.
Emmanuel Macron à l'Elysée, le 4 mai 2020. — Gonzalo Fuentes/AP/SIPA

Retourner à l’article