Facebook : Mark Zuckerberg s’explique après la non-modération des propos de Donald Trump

RESEAUX SOCIAUX Dans une note adressée à ses employés, Mark Zuckerberg annonce se pencher sur « les règles qui autorisent la discussion et la menace du recours à la force par un Etat »

— 

Mark Zuckerberg à Salt Lake City le 31 janvier 2020
Mark Zuckerberg à Salt Lake City le 31 janvier 2020 — Trent Nelson/AP/SIPA

Retourner à l’article