Centrafrique: L’accord de paix très fragilisé

VIOLENCES Le mouvement 3R a suspendu sa participation à l’accord de 2019 après une mise en garde de la Mission des nations unies en Centrafrique

— 

Un soldat de la Minusca à Bangui (illustration).
Un soldat de la Minusca à Bangui (illustration). — Anthony Fouchard/SIPA

Retourner à l’article