Nantes : La police hausse le ton contre les livreurs de repas à scooter en zone piétonne

CIRCULATION De plus en plus de plaintes émanent de riverains et de commerçants nantais

— 

Un livreur Uber Eats en scooter
Un livreur Uber Eats en scooter — L. Marin / AFP

Retourner à l’article