Castaner saisit la justice après la révélation de propos racistes de policiers sur Facebook

ENQUETE Le ministre de l’Intérieur a promis cette semaine que « chaque faute, chaque excès, chaque mot, y compris des expressions racistes » ferait « l’objet d’une enquête, d’une décision, d’une sanction »

— 

Christophe Castaner, le 27 mai 2020 à Paris.
Christophe Castaner, le 27 mai 2020 à Paris. — Jacques Witt/SIPA

Retourner à l’article