Facebook : Mark Zuckerberg justifie sa décision de ne pas supprimer un message controversé de Donald Trump

RESEAU SOCIAL Le réseau social a refusé de signaler les messages du président américain, pourtant identifié sur Twitter comme « apologie de la violence »

— 

Mark Zuckerberg, le 25 octobre 2019.
Mark Zuckerberg, le 25 octobre 2019. — Mark Lennihan/AP/SIPA

Retourner à l’article