Face à « l’invisibilité des femmes dans l’Eglise », Anne Soupa candidate pour devenir archevêque de Lyon

RELIGION Anne Soupa choisit de candidater à l’archevêché de Lyon « parce que c’est là qu’on a constaté qu’une Eglise […] a trébuché sur la question des abus sexuels »

— 

La théologienne Anne Soupa, candidate à l'archevêché de Lyon pour succéder à Mgr Philippe Barbarin.
La théologienne Anne Soupa, candidate à l'archevêché de Lyon pour succéder à Mgr Philippe Barbarin. — OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP

Retourner à l’article