Coronavirus en Grande-Bretagne : Boris Johnson maintient son conseiller accusé d’avoir enfreint le confinement

CONFINEMENT Un nouveau scandale politique en pleine crise du coronavirus

— 

Le conseiller spécial de Boris Johnson Dominic Cummings à Londres le 24 mai 2020.
Le conseiller spécial de Boris Johnson Dominic Cummings à Londres le 24 mai 2020. — Alberto Pezzali/AP/SIPA

Retourner à l’article