L'enquête pour agression sexuelle visant le cinéaste Abdellatif Kechiche classée sans suite

VIOLENCES SEXUELLES La plaignante avait affirmé « s’être réveillée sur le canapé » et que « M. Kechiche se livrait à des attouchements sur elle »

— 

Abdellatif Kechiche le 24 mai 2019.
Abdellatif Kechiche le 24 mai 2019. — HAEDRICH JEAN-MARC/LAURENT VU/SIPA

Retourner à l’article