Coronavirus : Prêt garanti, plan d’économies et contreparties… Tout comprendre au bras de fer entre l’Etat et Renault

ECONOMIE Le ministre de l’Economie entend obtenir des contreparties du constructeur avant de signer le prêt garanti par l’État de 5 milliards d’euros

— 
Les ouvriers de l'usine Renault de Sandouville ont pu reprendre le travail.
Les ouvriers de l'usine Renault de Sandouville ont pu reprendre le travail. — LOU BENOIST / AFP

Retourner à l’article