PODCAST. Les masques chirurgicaux mettent-ils 450 ans à se décomposer dans la nature ?

« MINUTE PAPILLON! » Dans un message partagé plus de 26.000 fois sur Twitter, un internaute assure que les masques à usage unique, utilisés pour lutter contre la propagation du coronavirus, mettent 450 ans à se décomposer

— 

Illustration d'un masque chirurgical à terre
Illustration d'un masque chirurgical à terre — Claudio Schwarz | @purzlbaum/Unsplash

Retourner à l’article