Coronavirus : Le chômage partiel demandé utilisé en réalité à 70 %, selon une étude de la Dares

EMPLOI L’étude de la Dares montre aussi que les réductions d’effectifs « sont restées limitées en avril »

— 

Illustration du chômage partiel engendré par la crise du coronavirus.
Illustration du chômage partiel engendré par la crise du coronavirus. — ALLILI MOURAD

Retourner à l’article