« Gilets jaunes » : L’abbé Francis Michel, qui avait chanté « Macron tête de con », renvoyé par l’Église

RELIGION Rendu célèbre pour avoir notamment célébré une « messe anti-Macron » pendant la crise des « gilets jaunes », l’abbé Francis Michel a été rendu à l’état laïc

— 

L'abbé Francis Michel avait pris l'habitude d'aller bénir les baraques de
L'abbé Francis Michel avait pris l'habitude d'aller bénir les baraques de — Ina FASSBENDER / AFP

Retourner à l’article