Coronavirus : Uber licencie un quart de ses salariés

TRANSPORT Le leader mondial des VTC a décidé de licencier environ un quart de ses employés et de réduire drastiquement toutes les dépenses ne relevant pas de son cœur de métier

— 

Fragilisé par la pandémie, Uber licencie un quart de ses salariés
Fragilisé par la pandémie, Uber licencie un quart de ses salariés — Darryl Dyck/AP/SIPA

Retourner à l’article