Coronavirus : Pourquoi les prisons se sont vidées… et pourquoi cela ne va pas durer

DÉTENTION En raison de l’épidémie de coronavirus, les prisons françaises affichent un taux historiquement bas de 97 % de remplissage

— 

Paris, le 12 avril 2019. Nicole Belloubet visite la prison de la Santé en compagnie de Robert Badinter.
Paris, le 12 avril 2019. Nicole Belloubet visite la prison de la Santé en compagnie de Robert Badinter. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Retourner à l’article