Coronavirus : Au Qatar, ceux qui ne portent pas de masque risquent trois ans de prison et 60.000 euros d’amende

SANCTION Le Qatar présente l’un des taux d’infection par habitant les plus élevés au monde

— 

Un masque de protection (illustration)
Un masque de protection (illustration) — Lexie Harrison-Cripps / SOPA Ima/SIPA

Retourner à l’article