Déconfinement : Le retour de l’homme sera-t-il rude pour la faune sauvage ?

BIODIVERSITE Le premier week-end de déconfinement arrive et le temps est au rendez-vous… Fin de la récré pour la faune sauvage ? Un collectif d’ONG et l’Office français de la biodiversité appellent à des gestes de sauvegarde

— 

Ce goéland a profité d'un calme inhabituel sur la promenade des Anglais pour y couver ses œufs
Ce goéland a profité d'un calme inhabituel sur la promenade des Anglais pour y couver ses œufs — AFP

Retourner à l’article