Déconfinement à Paris : L’Institut Giacometti attend ses visiteurs pour un tête-à-tête avec les œuvres disparues du sculpteur

BOUFFÉE D'AIR Seulement dix personnes au maximum pourront contempler les œuvres du sculpteur, des œuvres de la première période qui avaient disparu, et ont été exhumées par l’Institut Giacometti

— 

Catherine Grenier, directrice de la Fondation Giacometti, montre la reconstitution d'« Oiseau silence », oeuvre disparue d'Alberto Giacometti, à la veille du déconfinement de l'exposition « À la recherche des œuvres disparues », à l'Institut Giacometti à Paris, le 14 mai.
Catherine Grenier, directrice de la Fondation Giacometti, montre la reconstitution d'« Oiseau silence », oeuvre disparue d'Alberto Giacometti, à la veille du déconfinement de l'exposition « À la recherche des œuvres disparues », à l'Institut Giacometti à Paris, le 14 mai. — Aude Lorriaux / 20 Minutes

Retourner à l’article