Béziers : Il avait ligoté sa chienne avant de la jeter dans le canal du Midi, quatre mois de prison avec sursis

JUSTICE Parce que son chien perdait ses poils, il avait tenté de le noyer dans le canal du Midi. Neuf associations réclamaient une interdiction définitive de posséder un animal

— 
Un chien dans l'eau (illustration)
Un chien dans l'eau (illustration) — Pixabay

Retourner à l’article