Tumblr passe à l’offensive contre les contenus à caractère haineux

POLITIQUE La majorité des posts qui ont été supprimés du réseau social faisaient l’apologie du nazisme ou du suprémacisme blanc

— 

Page d'accueil de Tumblr en 2016.
Page d'accueil de Tumblr en 2016. — Dinendra Haria/Shutters/SIPA

Retourner à l’article