Coronavirus à Nantes : 15.000 masques en un mois pour les plus précaires… Les couturières en passe de réussir leur pari

SOLIDARITE Près de 200 bénévoles, représentant une vingtaine d'associations nantaises, produisent des masques en tissu pour les personnes en grande précarité

— 

Des couturières de l'association Des Femmes en fil confectionnent des masques. A Nantes, le 7 mai 2020.
Des couturières de l'association Des Femmes en fil confectionnent des masques. A Nantes, le 7 mai 2020. — F.Brenon/20Minutes

Retourner à l’article