Déconfinement : « J'aurais préféré ne pas travailler pendant cette crise... Mais les gens commandent », soupire Antoine, livreur

TEMOIGNAGE Livreur de repas à domicile, Antoine fait partie de celles et ceux qui ont continué leur travail en première ligne

— 

Antoine, sur son vélo, s'apprête à partir pour une soirée de livraisons
Antoine, sur son vélo, s'apprête à partir pour une soirée de livraisons — Antoine A.

Retourner à l’article