Coronavirus en Bretagne : « La cocotte va péter » si les plages ne rouvrent pas, selon la navigatrice Anne Quéméré

COUP DE GUEULE La navigatrice demande au gouvernement de revoir sa position sur l’interdiction d’accéder aux plages

— 

La navigatrice Anne Quéméré réclame la réouverture des plages à partir du 11 mai.
La navigatrice Anne Quéméré réclame la réouverture des plages à partir du 11 mai. — Martin Mejia/AP/SIPA

Retourner à l’article