Opération Barkhane : Mort d’un soldat de la Légion étrangère blessé au Mali

TERRORISME Le brigadier est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital militaire de Clamart, portant à 42 le nombre de militaires français tués au Sahel depuis le début de l’intervention française en 2013

— 

Des militaires français dans la région du Liptako, au Mali, où deux militaires français ont été blessés en avril 2020 (photo d'illustration)
Des militaires français dans la région du Liptako, au Mali, où deux militaires français ont été blessés en avril 2020 (photo d'illustration) — Daphné BENOIT / AFP

Retourner à l’article